• +243 824 091 732

Article du 2019-07-02

Quels sont les rôles des journalistes du Nord Kivu pour mettre fin à la maladie à virus Ebola
  • Réalisations | Blog
  • Rosalie zawadi
  • Posté 2019-07-02

Quels sont les rôles des journalistes du Nord Kivu pour mettre fin à la maladie à virus Ebola

Depuis le début de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans l’Est de la Rdc début Aout 2018 jusqu’au 23 juin 2019, 1506 personnes ont perdu la vie. La riposte doit être collective car sans l’engagement de tous, Ebola ne sera pas vaincue. Que font alors les journalistes aujourd’hui dans la riposte ?

Le partage de bonnes informations permet de prendre une attitude salvatrice, ont dit les membres de l’équipe de riposte contre Ebola aux journalistes de Goma, ce lundi. Pour cela, les journalistes doivent détenir la bonne information, pour déconstruire les mauvaises informations qui circulent dans la communauté.

D’où la séance de briefing à laquelle ont pris part des dizaines des journalistes de Goma le lundi 23 juin, séance au cours de laquelle ils ont reçu des réponses à leurs questions sur la maladie à virus Ebola. Il s’agit de la dixième épidémie qui frappe la Rdc, et la plus complexe qui constitue un danger pour toute la région. Une complexité due au fait que cette épidémie touche des zones insécurisées par des groupes armés, des zones dans lesquelles on note l’absence de l’engagement communautaire et où les populations sont constamment en mouvement. L’équipe de riposte a insisté sur le fait que tout est mis en œuvre pour terminer l’épidémie dans les zones où elle est signalée actuellement. Le but étant qu’Ebola n’arrive pas dans la ville de Goma.

Ne soyez pas la porte d’entrée d’Ebola à Goma

C’est à ce niveau que les médias doivent agir pour donner les bons messages à la population car seul le respect des mesures de prévention et l’engagement communautaire peuvent freiner la maladie. Eviter de se serrer les mains c’est la grande précaution contre Ebola a dit le docteur Jean Marie Nyambe Wandji de l’Oms. Il explique que même s’il n’y a pas Ebola à Goma, les habitants doivent éviter de se serrer les mains et appliquer le lavage des mains Tant que les mesures de prévention ne sont pas respectées, la maladie va continuer à faire des victimes a dit le docteur Jean Marie Nyambe Wandji de l’Oms.

Rédaction



© 2020 UNPC Nord-Kivu. All rights reserved | Designed by Synibar.